parlementaire


parlementaire

1. parlementaire [ parləmɑ̃tɛr ] adj. et n.
• 1671; subst. 1644; de parlement
1Anciennt Propre aux parlements (1o). Remontrances parlementaires.
Spécialt, Vx Qui prend le parti du Parlement. « Je ne serai jamais ni jésuite, ni janséniste, ni parlementaire » (Voltaire).
2(XVIIe) Relatif au Parlement d'Angleterre. N. Partisan du Parlement anglais dans ses luttes contre la monarchie.
3(1789) Cour. Relatif aux assemblées législatives modernes. Régime parlementaire et régime présidentiel. Gouvernement parlementaire. constitutionnel, représentatif. « le pouvoir dit parlementaire qu'exercent des assemblées électives » (Balzac).Mandat, indemnité parlementaire. Immunité parlementaire. Débats parlementaires.
Vieilli Conforme aux usages parlementaires. Langage, ton peu parlementaire, peu courtois.
4 N. (1824) Membre du Parlement. député, sénateur.
parlementaire 2. parlementaire [ parləmɑ̃tɛr ] adj. et n.
• 1789; de parlementer
1Vx Relatif à l'action de parlementer. « Il allait faire un drapeau parlementaire, un drapeau blanc » (Maupassant).
2 N. (1798) Mod. Personne chargée de parlementer avec l'ennemi. délégué, député, envoyé.

parlementaire adjectif (de parlement) Relatif à un parlement, au Parlement. ● parlementaire (expressions) adjectif (de parlement) Procédure parlementaire, ensemble des règles élaborées par la Constitution, les lois organiques et les règlements des assemblées, régissant le déroulement des débats et des travaux du Parlement. Régime parlementaire, régime politique de séparation et de collaboration des pouvoirs, dans lequel les ministres sont responsables devant le Parlement. ● parlementaire (homonymes) adjectif (de parlement) parlementèrent forme conjuguée du verbe parlementerparlementaire nom Membre de la chambre ou de l'une des chambres constituant le Parlement. Nom donné à ceux qui étaient du parti du Parlement, pendant la guerre civile anglaise de 1642-1648. ● parlementaire adjectif (de parlementer) Pavillon parlementaire, pavillon blanc hissé sur un navire envoyé pour parlementer avec l'ennemi. ● parlementaire nom Personne autorisée par l'un des belligérants à entrer en pourparlers avec l'autre et à se présenter avec un drapeau blanc. ● parlementaire (expressions) nom Parlementaire en mission, en France, parlementaire placé par décret auprès d'un ministre, pour une durée déterminée, afin d'y exercer une fonction particulière. ● parlementaire (expressions) adjectif (de parlementer) Pavillon parlementaire, pavillon blanc hissé sur un navire envoyé pour parlementer avec l'ennemi. ● parlementaire (homonymes) adjectif (de parlementer) parlementèrent forme conjuguée du verbe parlementerparlementaire (synonymes) nom Personne autorisée par l'un des belligérants à entrer en pourparlers...
Synonymes :
- délégué
- émissaire
- envoyé

parlementaire
adj. et n.
rI./r adj.
d1./d Qui est relatif au Parlement. Commissions, débats parlementaires.
|| Régime parlementaire: régime politique dans lequel la prépondérance appartient au pouvoir législatif.
d2./d Qui est lié aux fonctions de membre du Parlement. Immunité parlementaire.
rII./r n.
d1./d Membre d'une assemblée législative.
d2./d n. m. Délégué envoyé pour parlementer avec l'ennemi, en temps de guerre.

I.
⇒PARLEMENTAIRE1, adj. et subst.
I.Empl. adj.
A. —[Corresp. à parlement II A 2] Qui se rapporte, qui est propre aux parlements. Caste parlementaire; charges parlementaires. Remontrances parlementaires (LITTRÉ).
HIST. Fronde parlementaire. Fronde des parlements contre le pouvoir royal pendant la minorité de Louis XIV (1648-1649). (Dict.XIXe et XXes.).
B. —[Corresp. à parlement II B 1] Qui est relatif, se rapporte au parlement, ou à ses membres. Jeu, lutte parlementaire; échiquier, opposition parlementaire; procédure parlementaire; corruption, scandales parlementaires. Delcassé se regardait: ancien maître répétiteur, à peine licencié ès lettres, petit secrétaire de rédaction, promu par les hasards honteux de l'élection et de l'intrigue parlementaire (MAURRAS, Kiel et Tanger, 1914, p.91). La procédure des débats parlementaires français est (...) remarquablement dépourvue de règles techniques (LIDDERDALE, Parlement fr., 1954, p.144):
1. ... La République dont Wilson était l'élu était devenue une grande affaire, un grand consortium d'affaires. Wilson était mieux placé que personne pour connaître les faiblesses du contrôle parlementaire et de la paix démocratique.
J.-R. BLOCH, Dest. du S., 1931, p.90.
Commission parlementaire. V. commission II A. Groupe, sous-groupe parlementaire. V. groupe B 1. Immunité parlementaire. Indemnité parlementaire. Mandat parlementaire. Siège parlementaire.
En partic.
Gouvernement parlementaire. Gouvernement dont les ministres sont responsables devant le parlement. La véritable forme du gouvernement parlementaire n'est ni le conflit des pouvoirs, ni leur équilibre, qui ressemble trop à l'impuissance. C'est l'harmonie, l'harmonie qui laisse à chacun son rôle, mais tout son rôle (FERRY, Discours ds Fondateurs 3e Républ., 1893, p.311). Certaines des propositions [de constitutions] (...) s'écartaient beaucoup des traditions d'un gouvernement parlementaire allant les unes vers le régime présidentiel, d'autres vers le régime conventionnel (LIDDERDALE, op.cit., p.47).
Régime parlementaire. Régime politique dans lequel les organes exécutif et législatif, effectivement distincts, sont tenus de collaborer dans l'exercice des fonctions étatiques et disposent de moyens politiques leur permettant de se contrôler mutuellement (d'apr. DEBB.-DAUDET Pol. 1978). Revendiquer la plénitude du suffrage universel, la vérité du régime parlementaire, la responsabilité des ministres devant le parlement (JAURÈS, Ét. soc., 1901, p.XXXI).
Conforme aux usages parlementaires et, plus particulièrement à la courtoisie que l'on est en droit d'attendre dans les débats parlementaires. Épithète peu parlementaire; ton parlementaire. Il frappait du pied, roulait ses petits yeux, devenait rouge et se livrait aux plus fantastiques grimaces, tout en vous adressant dans un langage peu parlementaire les plus véhéments reproches (SAND, Hist. vie, t.2, 1855, p.177):
2. Le Thénardier était pour la Thénardier (...) une espèce d'être particulier et souverain. Elle avait les vertus de sa façon d'être; jamais, eût-elle été en dissentiment sur un détail avec «Monsieur Thénardier», (...) elle n'eût donné publiquement tort à son mari, sur quoi que ce soit. Jamais elle n'eût commis «devant des étrangers» cette faute que font si souvent les femmes, et qu'on appelle, en langage parlementaire: découvrir la couronne.
HUGO, Misér., t.1, 1862, p.459.
II.Empl. subst.
A. —[Corresp. à parlement II A 2] Membre d'un parlement.
En partic., HIST. Partisan des parlements lors de la Fronde parlementaire. (Dict.XIXe et XXes.). [Au XVIIIes.] Partisan des parlements dans leur opposition au pouvoir royal. (Dict.XIXe et XXes.).
B. —[Corresp. à parlement II B] Membre du parlement. Le tribun, avec son melon, et sa poitrine barrée de l'écharpe tricolore des parlementaires (ARAGON, Beaux quart., 1936, p.340). Théoriquement (...) rien ne s'opposerait à ce que la constitution fasse de la politique extérieure un domaine réservé au parlement. Pratiquement, c'est impossible: on n'imagine pas une négociation conduite par plus de six cents parlementaires d'avis divergents (VEDEL, Dr. constit., 1949, p.522).
En partic., HIST. [Pendant la guerre civile anglaise, 1642-1648] Partisan du parlement dans son opposition à Charles Ier. (Dict.XIXe et XXes.).
REM. Parlementairement, adv. Conformément aux règles ou aux usages du parlement. Despote de goût et de fait, il entreprit d'avoir un parlement et de gouverner parlementairement (GUIZOT, Hist. civilis., leçon 13, 1827, p.25).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.A.1. 1644 subst. «membre du Parlement britannique», spéc. «partisan ou membre du Parlement d'Angleterre opposé au roi Charles Ier pendant la guerre civile anglaise [1642-48]» (SAINT-AMANT, L'Albion ds OEuvres, éd. J. Lagny, t.3, p.293, 163); 1649 (J. ANGO, Récit véritable de tout ce qui s'est fait au procès du roy de la Grand' Bretagne, p.3 ds MACK. t.1, p.74b); 1651 (SCARRON, Roman comique, éd. H. Bénac, I, 18, t.1, p.225); 2. 1651 adj. «relatif au Parlement britannique ou à ses membres» (Abbrege des derniers mouvements d'Angleterre ds MACK., loc. cit.). B. 1. 1671 adj. (POMEY); 2. 1765-70 «membre d'une Cour de Parlement française» (ROUSSEAU, Confessions, XI, éd. H. Launay, t.2, p.345). C. 1. 1789 adj. «propre aux assemblées législatives modernes ou à leurs membres» (MIRABEAU, Discours du 16 juil. ds BRUNOT t.9, 2, p.734); 2. 1824 subst. «membre d'un Parlement ou d'une assemblée législative moderne» (E. JOUY et A. JAY, Herm. en liberté, 2e éd., III, 221 d'apr. A. J. GREIMAS ds Fr. mod. t.23, p.141). D. 1830 «conforme aux usages parlementaires» (V. JACQUEMONT, Lettre à M. de Tracy, mars, in Corresp., t.1, p.159, ds REY-GAGNON Anglic., p.692). Dér. de parlement II, suff. -aire, spéc. pour A en réf. à l'angl. parliamentary subst. «membre du Parlement d'Angleterre» (1626) et adj. «relatif au Parlement ou à ses membres» (id.) —et parliamentarian «membre, partisan du Parlement d'Angleterre opposé au roi pendant la guerre civile» subst. (1644) et adj. (1691); pour D prob. en réf. à l'angl. parliamentary adj. «conforme aux usages parlementaires» (1625), spéc. en parlant du langage «courtois, civil» (1818 ds NED). Bbg. DARM. 1877, p.123 (s.v. parlementairement). —DUB. Pol. 1962, pp.364-365 (et s.v. parlementairement). —QUEM. DDL t.1 (s.v. parlementairement), 17.
II.
⇒PARLEMENTAIRE2, adj. et subst.
I.Empl. adj. Relatif à l'action de parlementer.
Drapeau parlementaire. Drapeau blanc. (Dict.XIXe et XXes.).
Pavillon parlementaire. Pavillon blanc hissé sur une embarcation ou sur un navire pour signifier l'intention de parlementer. On ne doit jamais user du pavillon Parlementaire que pour des motifs évidemment pacifiques (BONN.-PARIS 1859).
Vaisseau parlementaire, ou p.ell. du déterminé, parlementaire, subst. masc. Vaisseau ayant à son bord un négociateur ou portant des propositions destinées à l'ennemi. Les missions des Parlementaires sont, le plus souvent, relatives à des échanges de prisonniers de guerre; ils se rendent dans des ports convenus lorsqu'ils sont envoyés dans le pays ennemi lui-même (BONN.-PARIS 1859).
II.Empl. subst. Personne chargée de parlementer avec l'ennemi. Deux ou trois fois ces Allemands nous avaient envoyé des parlementaires, un officier avec un trompette. On allait à leur rencontre, on bandait les yeux de l'officier, on le conduisait au gouvernement (ERCKM.-CHATR., Hist. paysan, t.2, 1870, p.22). Les Bernois envoyèrent contre eux [les Vaudois] quelques troupes; le commandant français leur dépêcha un parlementaire et, dans l'obscurité, on tira sur lui par méprise (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p.522).
DR. MILIT. ,,Officier chargé, en temps de guerre, par l'autorité militaire, de se rendre auprès de l'autorité ennemie en vue de lui faire une communication, d'engager des pourparlers relatifs, par exemple, au rapatriement des blessés ou à l'échange des prisonniers, ou encore de conclure un armistice`` (CAP. 1936).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep.1798. Étymol. et Hist.1. 1776 adj. pavillon parlementaire (Journal de Bruxelles, 25 mars, t.I, p.364 ds PROSCHWITZ Beaumarchais, p.280), v. aussi BRUNOT t.9, p.962, note 5; 1798 vaisseau parlementaire, de là parlementaire subst. (Ac.); 2. 1776 subst. «personne autorisée à négocier au nom des belligérants» (Courrier de l'Europe, 13 nov., t.I, p.29 ds PROSCHWITZ, loc. cit. Dér. de parlement I; suff. -aire.
STAT.Parlementaire1 et 2. Fréq. abs. littér.:839. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 657, b) 762; XXes.: a) 2205, b) 1272.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • parlementaire — 1. (par le man tê r ) adj. 1°   Qui appartient au parlement, cour de justice. Les remontrances parlementaires. •   Aussi me revient il que quelques uns de nos cannibales parlementaires trouvent bien rigoureuse (car ils n osent pas se servir d un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • parlementaire — Parlementaire. adj. de t. g. On appelloit ainsi pendant les divisions d Angleterre, ceux qui tenoient le party du Parlement d Angleterre contre le Roy. Le parti des Parlementaires …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Parlementaire — Régime parlementaire Introduction générale Droit constitutionnel Constitution Théorie générale …   Wikipédia en Français

  • PARLEMENTAIRE — adj. des deux genres Qui appartient au parlement. On l employait rarement en parlant Des parlements de France ; mais on s en sert très souvent en parlant Du parlement d Angleterre, et, par allusion, en parlant Des deux chambres qui, en France,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PARLEMENTAIRE — adj. des deux genres Qui appartient au parlement. Régime parlementaire. Gouvernement parlementaire. Usages, formes parlementaires. éloquence parlementaire. Fig. et fam., Ce langage n’est pas parlementaire, Il blesse les convenances.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • parlementaire — …   Useful english dictionary

  • Parlementaire en mission — ● Parlementaire en mission en France, parlementaire placé par décret auprès d un ministre, pour une durée déterminée, afin d y exercer une fonction particulière …   Encyclopédie Universelle

  • Immunité parlementaire en France — L immunité parlementaire est une disposition du statut des parlementaires qui a pour objet de les protéger dans le cadre de leurs fonctions des mesures d intimidation venant du pouvoir politique ou des pouvoirs privés et de garantir leur… …   Wikipédia en Français

  • Regime parlementaire — Régime parlementaire Introduction générale Droit constitutionnel Constitution Théorie générale …   Wikipédia en Français

  • Régime Parlementaire — Introduction générale Droit constitutionnel Constitution Théorie générale …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.